Enjeux

SAG Thépault se connecte au réseau de Spie

Mots clés : Electricité

Le constructeur lorrain d’ouvrages pour le transport d’électricité poursuit son ascension sous la bannière du groupe français.

Pour ses cinquante ans, SAG Thépault revient dans le giron français. Sa maison mère, le groupe allemand SAG (8 000 salariés), a été reprise cette année par Spie. Une nouvelle page s’ouvre dès lors pour le constructeur de lignes électriques aériennes ou souterraines et de postes de transformation, devenu en un demi-siècle un acteur de référence sur le marché hexagonal. Symbole de ce virage : la société de 157 salariés va quitter son siège historique de Jouy-aux-Arches (Moselle) pour emménager 20 km plus loin, à Metz, dans les locaux de la direction régionale Est du groupe Spie.

Qualification RTE. Fondée en 1967 par Roger Thépault, elle a surfé sur les vagues successives des réseaux de télécommunications, des lignes à haute tension et autres ouvrages électriques. La dépréciation de ses marchés, associée à la problématique de transmission de l’entreprise, a conduit son fondateur à la céder en 1996 à SAG, un des leaders allemands de la construction d’ouvrages de transport d’électricité. Le nouveau...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5955 du 29/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X