Régions Strasbourg

Rythme lent pour les zones 30

A 54,9 % et avec un taux de participation de 44,5 % les Strasbourgeois ont dit non, le mois dernier, à la généralisation des zones 30 sur la majorité de la voirie. La Ville annonce la mise en place de ces zones « à un rythme bien plus lent ». « Il faut toujours un peu de temps pour adhérer aux idées nouvelles », commente le maire Roland Ries.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X