Autres Industrie

RYB se développe à l’international

Spécialiste des solutions réseaux polyéthylène pour le BTP et l’environnement, le groupe isérois RYB ouvre une nouvelle usine de 20 000 m2 flambant neuve à Gand, en Belgique. Quatrième site de production du groupe, après ceux de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Isère) et de Sully-sur-Loire (Loiret), cette usine produit la nouvelle gamme de tubes et canalisations flexibles pré-isolés pour la distribution d’eau chaude et froide, d’eau potable et d’eau chaude sanitaire. « Nous avons fait le choix de nous implanter en Belgique pour asseoir notre stratégie de développement à l’international vers des pays comme l’Allemagne ou le Benelux. A proximité des grands ports de commerce, nous pourrons également aborder les marchés des pays du Nord et le grand export », illustre Marc-Antoine Blin, président de cette PME familiale de 180 personnes. Si le groupe réalise aujourd’hui 15 % de son chiffre d’affaires (60 millions d’euros en 2014) à l’international, il ambitionne de monter à 50 % dans les prochaines années.

Produits pour lutter contre les déperditions énergétiques

Pour accompagner le développement de cette gamme de produits, le groupe ajoute une nouvelle filiale à son actif. Après RYB TP & Réseaux, RYB Composites (drainage géocomposite), RYB Industrie et Kulker Irrigation, la filiale Terrendis propose des produits destinés à lutter contre les déperditions énergétiques. « Les réseaux de chaleur sont en forte progression partout en Europe. La création de cette filiale vient renforcer notre développement dans le secteur du chauffage et des énergies renouvelables », précise Marc-Antoine Blin. Le groupe vise aussi bien les entreprises qui réalisent les installations que celles qui assurent la maintenance des réseaux. Pour cette nouvelle gamme de tubes calorifugés et de raccords avec isolation, le groupe RYB a choisi une mousse PEX, simple à mettre en œuvre et qui offre un coefficient d’isolation performant dans le temps. Une gamme conçue pour le transport d’eau chaude – avec une mise sur le marché d’un diamètre maximum de 125 mm extérieur pour le tube caloporteur, DN 225 mm pour la gaine -, la distribution de froid, la pose aérienne de tubes d’eau potable et la distribution d’eau chaude sanitaire.
La distribution de cette gamme, prévue en février, se fera via un réseau de distribution dont le nom n’est, à ce jour, pas encore connu.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X