Régions Lille

Rizomm : sous la terre cuite, un bijou sociotechnique

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Produits et matériaux

22 villes dans les Hauts-de-France bénéficieront du programme Action cœur de ville du gouvernement.

12 M€ seront investis par la région Normandie entre 2018 et 2020 pour le développement de la méthanisation.

32 700 logements rénovés dans les Hauts-de-France en 2017 via les prêts sur fonds d’épargne aux bailleurs sociaux.

Des consommations d’énergie réduites drastiquement, de la production d’énergie solaire, des données, le tout sous une jolie façade en bardeaux de terre cuite. D’ici à la fin de l’été, le Rizomm, futur bâtiment démonstrateur « sociotechnique » des facultés de l’université catholique de Lille (« la Catho ») aura fini sa profonde réhabilitation façon troisième révolution industrielle (Rev3). Les plus de 10 M€ HT de travaux du Rizomm ont métamorphosé les 7 000 m2 de locaux en profondeur. Côté rue, les brise-soleil d’un joli camaïeu de gris et de beige unifient les deux bâtiments constituant le 41 rue du Port. « Les deux bâtiments autonomes des années 1950 et 1960 ont été réunis dans les années 1980, et un amphithéâtre s’est ajouté en 2006 », relate Thomas Druon, architecte associé, gérant de l’agence Maes, maître d’œuvre du projet.

Effet aléatoire. Afin de donner une identité globale au bâtiment, les architectes décident de lui donner une entrée commune et de « l’emballer » dans des bardeaux de terre cuite de couleurs et de tailles différentes, avec un effet...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5975 du 11/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X