Régions

RHONE-ALPES Le budget donne la priorité à l’éducation et aux transports

Mots clés : Education - Finances locales - Finances publiques - Handicap - Politique de la ville - Transports

Le budget primitif 1999 de la région Rhône-Alpes s’établit officiellement à 7,411 milliards de francs (-1 %). Sa laborieuse élaboration (débat d’orientation le 12 février 1999, réunion plénière les 11, 12 et 13 mars, rejet du budget le 13 mars, adoption finale le 22 mars selon la procédure dite du 49-3 régional) débouche cependant selon Anne-Marie Comparini, présidente du conseil régional, sur « un socle solide et équilibré pour l’action de la région en 1999 ».

Pour les seules politiques régionales, ce budget primitif inscrit 2,745 milliards de francs de crédits de paiement d’investissement (et 3,643 milliards d’autorisations de programme) et 3,684 milliards de crédits de fonctionnement.

Education nationale : 1 569 (1).

Maintenance quotidienne : 28;

construction, réhabilitation : 1110; mise en conformité (structure métallique non protégée) : 24; entretien : 85; mise en sécurité des machines et équipements : 80; aide à l’investissement des lycées privés sous contrat : 85.

Enseignement agricole : 157. Construction, réhabilitation : 108; entretien : 6; aide à l’investissement des lycées privés sous contrat : 36.

Enseignement supérieur : 205.

Développement universitaire (construction et nouvelles technologies) : 187.

Recherche : 70. Investissements lourds : 59.

Economie et technologie : 209.

Création d’entreprises : 60; développement territorial et reconversion industrielle : 70.

Tourisme : 45. Modernisation de l’hôtellerie saisonnière : 8; stations moyennes : 10.

Agriculture, forêt, aménagement rural : 92. Hydraulique agricole : 7; gestion des espaces : 19; restauration des terrains en montagne : 10.

Transports et communications : 725. Grandes liaisons routières : 190; plan routier régional : 35; accessibilité du réseau routier : 10; investissements ferroviaires : 350; valorisation du réseau à grande vitesse : 17; centres d’échanges : 38; actions diverses au contrat de Plan : 70; accès ferroviaire ou fluvial pour le fret : 10.

Actions transversales d’aménagement : 140. Politique des pays : 15; contrats d’aménagement urbains : 30; contrats globaux de développement : 30; autres interventions : 65.

Environnement : 77. Politique de l’eau : 35; déchets : 14.

Solidarités et politique de la ville : 201. Politique de la ville : 35; logement des plus démunis : 25; accession sociale à la propriété : 20; adaptation du logement pour le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées : 13

Sports : 29. Equipements sportifs scolaires : 20; équipements sportifs d’intérêt régional : 6,5.

(1) Autorisations de programme en millions de francs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X