Actualité

ressources humaines

1 000

conducteurs d’engins devront être recrutés pour les seuls besoins de l’extension de la ligne TGV Sud-Europe-Atlantique. C’est le résultat des calculs de la direction des ressources humaines de Bec Frères qui alerte ses confrères sur la nécessité de mener dès à présent des opérations de formation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X