Technique et chantier

RENOVATION Le Bipe recense les perspectives des marchés européens

Mots clés : Conjoncture économique - Maison individuelle - Politique du logement - Rénovation d'ouvrage

Le volume des travaux de réhabilitation dans l’ancien va croître dans les années à venir. Analyse du parc existant par pays.

Le Bureau d’information et de prévisions économiques (Bipe) vient de réaliser une étude donnant une vision précise des stocks de bâtiments tertiaires, industriels et de logements dans cinq pays d’Europe : France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni. En effet, il y a aujourd’hui un manque criant de données statistiques sur l’état du bâti, car les différents observatoires concentrent leurs analyses sur le secteur de la construction neuve. Selon l’étude, la part des travaux de rénovation va croître de façon significative dans les années à venir.

On sait, en effet, qu’à court ou à moyen terme un certain nombre de marchés arriveront à saturation : ici les logements, là les hôpitaux ou les bâtiments scolaires… et qu’en revanche les bâtiments vétustes, à mettre aux normes ou à rénover, seront de plus en plus nombreux. Déjà, le marché de l’entretien et de la rénovation du bâti représente 54 % du chiffre d’affaires des entreprises du bâtiment en France et 56 % en Italie et au Royaume-Uni. Aujourd’hui, le parc est 50 à 100 fois plus important que le flux annuel de mises en chantier : pour le seul secteur résidentiel, l’Europe de l’Ouest totalise 145 millions de logements, alors qu’elle n’en construit que 2 millions par an.

Un problème de mesure des besoins dans l’ancien

C’est le but de l’étude que de permettre aux professionnels de repérer les secteurs générateurs de gros travaux. Le parc est non seulement présenté en mètres carrés mais également daté. Et l’on sait que les bâtiments de moins de dix ans ne nécessitent pas, ou peu, d’entretien ; ceux de dix à vingt ans de petites interventions et qu’au-delà de vingt ans, on entre, en revanche, dans la phase où un bâtiment va nécessiter de gros travaux d’amélioration et de mise aux normes.

Les industriels ont une connaissance assez fine des ratios dans la construction neuve : dans un programme de logements neufs de tant de mètres carrés, ils évaluent les volumes de travaux de construction et les besoins en équipement divers : sanitaire, électricité, moquette, menuiserie… Mais à l’heure actuelle ils ne savent pas, faute d’éléments statistiques, mesurer les besoins générés par la rénovation dans l’ancien. L’étude veut justement leur offrir le moyen de mieux se positionner sur les marchés potentiels, ce qui leur permettrait d’adapter leurs stratégies commerciales. Elle devrait permettre aux entreprises d’élaborer des éléments chiffrés, indispensables à la connaissance des marchés, de connaître les durées de vie moyennes de produits et d’équipements – et donc des taux de renouvellement – et donnera enfin des indicateurs de part de marché.

Le Bipe, parallèlement, a réalisé le même type d’enquête, en donnant une photographie très précise du parc tertiaire français (voir « Le Moniteur » du 26 février 1999, p. 7), décomposé en trente types de bâtiments différents (bureaux privés, locaux hospitaliers, locaux d’enseignement du premier degré, locaux sportifs couverts, hôtels…). Cette étude donne en outre des perspectives de travaux chiffrés pour les cinq ans à venir.

« Le Parc de bâtiments existants en Europe », contact : Patrick de La Morvonnais. « Les Bâtiments tertiaires en France à l’horizon 2003 », contact : Michel Vivinis, Bipe, l’Atrium, 6, place Abel-Gance, 92652 Boulogne-Billancourt. Tél. : 01.46.94.45. Fax : 01.46.94.45.99.

GRAPHIQUES

1 – PARC DES BATIMENTS EN ALLEMAGNE,ESPAGNE,FRANCE,ITALIE ET ROUAYME-UNI – PREDOMINANCE DE L’HABITAT INDIVIDUEL – Les logements représentent les deux tiers du parc bâti européen.

2 – SURFACE DU PARC DE PLUS DE 20 ANS EN % DU TOTAL – UNE MAJORITE DE LOGEMENTS ANCIENS – Le parc de plus de 20 ans est celui qui nécessite le plus de gros travaux d’entretien. Il est particulièrement important au Royaume-Uni.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X