Régions

RENNES La réalisation d’un pôle intermodal prévue à la gare

A Rennes le 29 octobre, Guillaume Pépy, président de la SNCF, a fixé l’horizon du projet de « pôle d’échanges et de centralité » de la gare. « Notre objectif est de réaliser la restructuration de ce pôle d’ici à 2025 », a-t-il indiqué. En 2013 ou 2014, le TGV mettra Paris à 1 h 25 de la capitale bretonne et provoquera un afflux de deux millions de voyageurs supplémentaires par an.

« Il nous faut remodeler les fonctions d’accueil du bâtiment voyageurs. De plus, il est nécessaire de repenser l’accessibilité de la gare, c’est-à-dire de revoir les conditions de circulation et de stationnement », complète Daniel Delaveau, maire de Rennes. En outre, d’ici à 2020, la construction d’une deuxième ligne de métro avec une station Gare provoquera une augmentation de 74 % de la fréquentation du site. « Sur cette large emprise existe du foncier appartenant à la ville, à la SNCF et à RFF. Une emprise susceptible d’accueillir du logement, mais aussi des activités commerciales et tertiaires », poursuit Daniel Delaveau.

Le projet à l’étude

Pour l’heure, les huit partenaires (1) du projet attendent les conclusions de l’étude, confiée il y a dix-huit mois aux architectes Paola Vigano et Bernado Secchi. A priori, les deux urbanistes, qui ont déjà en charge la grande ZAC de La Courrouze, remettront leur copie en début d’année prochaine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Conseil régional, conseil général, Etat, Rennes Métropole, RFF, syndicat mixte de la gare routière et ville de Rennes.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X