Enjeux

« Réinventer la province »

Vu de Paris, Angers fait partie de ces nombreuses villes de province situées en zones B2 et exclues depuis le début de l’année du dispositif de défiscalisation Pinel, désormais réservé aux seules métropoles et à certaines parties du littoral. Pour le ministère de la Cohésion des territoires, et donc pour les investisseurs, le marché immobilier d’Angers serait donc comparable à celui de Castellare-di-Mercurio en Corse, Champigneulles en Lorraine ou celui du bourg picard de Bézu-le-Guéry (260 âmes).

Aussi, c’est un joli pied de nez qu’a adressé le maire d’Angers à nos dirigeants, avec son...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5969 du 30/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X