Régions

Reims Une caserne transformée en résidence universitaire ?

Si Reims fait partie des quinze villes où le gouvernement souhaite une reconversion en logement étudiant des bâtiments militaires désaffectés, la municipalité s’interroge. La caserne Jeanne-d’Arc a été rasée, la caserne Colbert accueillera le futur siège social de l’Effort Rémois et la base aérienne 112 semble trop éloignée des universités…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X