Régions

Région L’OPPBTP veut se rapprocher des PME

Mots clés : Artisanat - PME - Retraite

Le 2 décembre s’est tenue à Paris l’une des seize manifestations régionales organisées à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’OPPBTP, organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (« Le Moniteur » du 21 novembre, page 65). Cette rencontre, qui a rassemblé plus de 500 personnes, a été ponctuée par la présentation par le comité régional Paris-Ile-de-France de sa charte d’engagement. « Jusqu’alors, nous avons mené une action de fond à l’égard des grandes entreprises, explique Michel Fleygnac, secrétaire régional Paris-Ile-de-France de l’OPPBTP. Aujourd’hui, elles nous connaissent et n’hésitent pas à nous solliciter. En revanche, la majorité des PME ignore qui nous sommes ».

Partant de ce constat, le comité régional a décidé d’orienter son action vers les entreprises de moins de 300 salariés. Au cours des cinq prochaines années, les seize délégués à la sécurité qui se « partagent » le territoire francilien vont contacter les 2 500 entreprises du secteur, employant entre 20 et 300 salariés, pour leur présenter les services de l’OPPBTP : aide à l’évaluation des risques, élaboration d’une politique de prévention fondée sur l’observation des lieux de travail : chantiers, ateliers…, analyse des conditions de travail. « Seule une démarche de proximité permettra d’instaurer un climat de confiance. Nos conseils pourront alors être mieux compris et mieux pris en compte par les chefs d’entreprise. Notre seul pouvoir est celui de la persuasion », souligne Michel Fleygnac.

Compte tenu de leur nombre, environ 20 000, la démarche adoptée à l’égard des entreprises artisanales (moins de 20 salariés) sera différente. Au contact individuel se substituera une approche collective, en partenariat avec les organisations professionnelles (CAPEB, FNB FNTP et SCOP), qui joueront un rôle de relais. Des groupes de travail seront constitués par profession. Leur mission : faire remonter les préoccupations des entreprises artisanales en matière de prévention et de sécurité et définir des solutions pour pallier les risques.

Troisième volet de la charte d’engagement : les CHSCT (comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). L’objectif du comité régional est de mieux former les membres des CHSCT à la technique de prévention pour leur permettre d’être les propres acteurs de leur politique. L’OPPBTP « en retrait » jouerait alors un rôle d’expert technique.

Le comité régional Paris-Ile-de-France souhaiterait enfin que les maîtres d’ouvrage s’impliquent encore plus fortement dans cette démarche de prévention et veut les inciter à prendre en compte ces questions dès la conception des projets.

Comité régional Paris-Ile-de-France de l’OPPBTP.

221, boulevard Davout, 75020 Paris ; tél. : 01.40.31.64.00 ; fax : 01.40.30.57.97.

PHOTO :

Les cinq lauréats des prix régionaux « Performances 97 ». De gauche à droite : Alain Duthé, gérant d’Axe Etranchéité; Hervé Wiame, P-DG de Wiame; Jacques Bouton, gérant d’Ebati; Patrick Dumortier, directeur général de Bouygues Bâtiment et Michel Lallement, directeur général adjoint de Razel.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X