Autres

Réactions à l’objectif de réduire les délais de paiement

Mots clés : Réglementation des marchés

Veut-on faire mourir les petites entreprises ?

Comment voulez-vous que les PME de moins de 10 employés puissent se permettre d’attendre le paiement aussi longtemps ? En effet une entreprise d’électricité intervient du début du chantier jusqu’à la fin de ce chantier. C’est le seul corps de métier qui a cette contrainte et les chantiers se traînent pendant pratiquement 1 an. On retient 5 % de retenue de garantie redonnée 1 an après la fin du chantier, si on réclame, car bien souvent ça passe aux oubliettes. Comment voulez vous payer les salaires, charges, impôts, fournitures, etc., avec des délais aussi longs ? Que veut-on ? Faire mourir ces petites entreprises ? On voit déjà les entreprises plus importantes qui n’étaient jamais intéressées par notre secteur d’activité prendre notre créneau avec des baisses importantes des prix, et même à perte. D’autres qui essaient de s’installer avec 1 euro d’apport financier. Ils cassent les prix, prennent du travail aux entreprises sérieuses. Comment font-ils pour payer leurs salariés, leurs charges, les paniers ?

Notre métier est dévalorisé et pourtant il y aurait fort à faire !

Mme Gilibert, petite entreprise d’électricité

Les grosses entreprises du BTP écrasent leurs sous-traitants

Il s’agit d’une escroquerie des grosses entreprises du BTP qui écrasent de fait leurs sous-traitants, et sous de faux prétextes imposeront des délais de 75 jours (et plus en réalité) à leurs PME sous-traitantes.

Jean-Pierre Masson, entreprise Microsol

Délai de 16 jours en Allemagne

Le délai de paiement en Allemagne est de 16 jours ouvrables pour tout le monde.

Dans le cas de travaux du bâtiment : 2 % à 3 % de réduction accordée si paiement dans les 6 jours ouvrables. Le pourcentage est fixé lors de la passation de contrat.

L’archaïsme français me désole. Comment est-il possible avec des délais comme cela de développer les petites et moyennes entreprises ?

Hélène Bernard

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X