Actualité

QUESTIONS À Jacques Vinet, président de l’UNECB (Union nationale des entrepreneurs céramistes du bâtiment) à la FFB.

Mots clés : Entreprise du BTP - Formation continue

« Il ne faut pas céder au catastrophisme »

Le congrès annuel de l’UNECB se tient ce vendredi 24 octobre. Comment se porte l’activité des carreleurs ?

Plutôt bien. Comme nous sommes parmi les derniers à intervenir lors d’une opération de construction, nous profitons toujours du dynamisme de notre carnet de commandes passé. Nous ne ressentons pas encore d’infléchissement sévère dans notre prise de commandes. Notre inquiétude se porte plutôt sur la solvabilité des clients. Nous avons du mal à obtenir des garanties de paiement et nous craignons l’arrêt de certains programmes. Pour autant, il ne faut pas céder au catastrophisme.

L’arrivée de grands formats de carrelage semble problématique. Pourquoi ?

Les fabricants proposent des carreaux en 120 × 60 alors que les textes de mise en œuvre ne nous autorisent pas à poser au-delà de 60 × 60. Par ailleurs, dans leurs espaces de démonstration, fabricants et distributeurs montrent aux clients finaux une pose sans joints, ce qui n’est légalement pas permis par les DTU ou les cahiers de prescription technique (CPT). Nous ne sommes pas assurés pour réaliser ces prestations. Elles nécessitent des extensions de garantie. Nous ne sommes pas réfractaires à ces solutions mais nous ne voulons pas être les seuls à porter les responsabilités.

Quels seront les autres thèmes sur lesquels vous allez sensibiliser vos adhérents ?

Notre congrès se déroule tous les deux ans. Il sera l’occasion de faire un point avec nos adhérents sur l’évolution technique : DTU, CPT… Nous aborderons aussi la formation. En parallèle des filières de formation initiale, nous avons mis en place notre propre programme de formation continue. Enfin, j’exhorterai nos adhérents à explorer de nouveaux marchés et à en reconquérir d’autres comme les piscines, la façade agrafée ou la salle de bains en équipements collectifs…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X