Le mois

Questions à Fabien Squinazi, directeur du laboratoire d’hygiène de la ville de Paris

Mots clés : Bâtiment et santé - Eau - Retraite

« Du bon sens plus que de la réglementation »

— JDC : Quelle est la réalité du problème « bactéries » en locaux de santé ou collectifs ?

— FS : La surveillance de l’eau potable pour éviter, par exemple, les risques de gastro-entérites, se poursuit depuis des années. La loi a repris une directive européenne de 1998.

Mais d’autres micro-organismes sont naturellement présents dans l’eau, des pathogènes opportunistes, sans surveillance régulière. Mon message est simple : soyons vigilants aussi vis-à-vis de ces autres bactéries.

— JDC : Et les légionelles ?

— FS : On ne peut y échapper. Les nombre de cas déclarés a monté depuis 1996 pour atteindre environ 1 400 en 2005 ; il ne baisse pas. Dans 10 % des cas, la maladie provoque une pneumonie mortelle. Nous avons trois moyens de lutte,...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 151 du 01/05/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X