Actualité

QUestions à Dominique Douard, président délégué du collège Paysage (Comep) à l’interprofession Val’hor« Le paysage doit devenir une ambition nationale »

Mots clés : Aménagement paysager - Education
– Qu’attendez-vous des prochaines Assises européennes du paysage (1) ?

Toute la filière du paysage est réunie à ces Assises pour rappeler combien le végétal est essentiel au fonctionnement de nos sociétés urbaines. Il a des qualités à faire valoir en ville : régulation climatique par évapotranspiration et production d’ombre, baisse des nuisances visuelles ou sonores, fixation du carbone, des particules polluées présentes dans l’air.

– Des qualités suffisamment reconnues en France ?

Lorsque l’on s’intéresse aux dispositions contenues dans les lois de programmation Grenelle environnement, on cherche en vain le végétal. Pourtant, la France est signataire depuis octobre 2000 de la Convention européenne du paysage, prévoyant une intégration du paysage dans les politiques d’aménagement. La question paysagère doit devenir une ambition nationale, reconnue et partagée. Pourquoi ne pas réserver un seuil minimal d’investissement aux aménagements paysagers dans les projets urbains ?

– De quelle manière espérez-vous convaincre les pouvoirs publics ?

Premier signe fort, l’ensemble de la filière – paysagistes, producteurs de végétaux et entrepreneurs – s’est regroupée dans l’interprofession Val’hor, totalisant 28 000 entreprises et 112 000 salariés. Au-delà de leur poids économique, ces acteurs discrets du cadre de vie ont des pratiques tournées depuis des années vers le développement durable, que nous mettrons en valeur lors des Assises européennes du paysage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Les Assises européennes du paysage se tiendront à Strasbourg, les 26, 27 et 28 octobre prochains.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X