Réalisation

Quand les plantes partent à la conquête des toitures

Mots clés : Aménagement paysager - Espace vert

Véritable culture hors sol, la végétation extensive des toitures terrasses permet d’introduire du vert dans la ville sans provoquer d’importantes contraintes d’entretien.

Si les premières terrasses végétales apparaissent, il y a bien longtemps avec les jardins suspendus de Babylone et les nombreux aménagements réalisés à l’époque de la Rome antique, le verdissement des toitures connaît ensuite une longue traversée du désert. Il faut en effet attendre le milieu du XXe siècle pour voir renaître le concept, d’abord avec des projets valorisants, mais lourds. Puis, dans les années 1980/2000, la mise en place d’opérations de végétalisation extensive, notamment en Allemagne (15 millions de mètres carrés y ont ainsi été réalisés en 2001 !), en Suisse, aux Pays-Bas, en Belgique, sans oublier les Etats-Unis, prend son essor.

Des atouts incontestables. Pendant ce temps, en France, sans doute à cause d’une faible perception de leurs avantages techniques, du manque d’incitation financière et réglementaire et de l’absence de conscience environnementale, leur développement est on ne peut plus timide (entre 1990 et 2000, seulement 400 000 m2 de végétalisation extensive de terrasse et toitures ont été réalisés). Ce n’est qu’au début des années 2000, époque où émergent les notions de « développement durable » et de « haute qualité environnementale », que le phénomène prendra de l’ampleur, ses atouts étant désormais reconnus : gestion des eaux...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 306 du 01/02/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X