Enjeux Chine

Quand la ville imite la nature

Les architectes de l’agence chinoise MAD (Ma Yansong, Dang Qun, Yosuke Hayano) ont achevé en décembre dernier à Pékin le Chaoyang Park Plaza, un vaste quartier d’affaires de 220 000 m2 dans le sud de la ville. Cet ensemble formé de dix édifices s’étend autour de deux hautes tours asymétriques aux allures de montagnes artificielles, reliées entre elles par un vaste lobby couvert de végétation. Les autres bâtiments – rassemblant commerces, bureaux et services – s’élèvent à la manière de collines urbaines entourées d’espaces verts, de plans et cours d’eau, rappelant les jardins chinois. Le tout dessine une skyline inspirée, aux dires des architectes, par l’art traditionnel de la peinture de paysage.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X