Edito

Quand la distribution se réinvente

La reprise fait quelques victimes. La grande distribution, notamment, connaît un tournant critique. Carrefour, fleuron du CAC 40 et symbole du savoir-faire économique français, est condamné à se réinventer en profondeur pour répondre aux mutations des pratiques d’achats. D’autres enseignes, moins médiatiques, connaissent une période similaire de croissance quasi-nulle. Certes, les files sont toujours imposantes le samedi aux abords des hypermarchés. Mais les consommateurs mixent leurs emplettes entre magasins physiques et sites de vente en ligne, et une part de la valeur ajoutée échappe désormais aux poids lourds de la distribution traditionnelle.

« Agile sur le Web et innovante en agence :...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 439 du 19/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X