Régions

Puy-de-Dôme Démolition ou protection-réhabilitation de l’hôpital Sabourin

L’ancien hôpital Sabourin (1), situé à l’entrée nord de Clermont-Ferrand, est désaffecté depuis quelques années et frappé d’un permis de démolir depuis l’été dernier. Il fait l’objet depuis peu d’une étude des services de la Drac Auvergne pour envisager une éventuelle protection au titre des monuments historiques. Le CHRU de Clermont-Ferrand, propriétaire du site, pensait démolir le bâtiment pour regrouper dans des constructions neuves un pôle de formations médicales. Une tentative de vente (à hauteur de 10 millions de francs) n’a pas eu de suites. La ville de Clermont s’est déclarée dans l’incapacité de porter une opération de réhabilitation, sans qu’ait eu lieu pour autant une véritable étude de faisabilité.

A la lisière d’un secteur pavillonnaire proche des usines Michelin et de plusieurs quartiers HLM de Clermont, l’hôpital Sabourin comprend, avec ses anciens parkings, une réserve foncière importante sur un secteur très proche du passage du futur tramway de l’agglomération clermontoise : les surfaces construites représentent 7500 m2, sur un terrain de 2,5 ha. d.c.

(1) La revue Auvergne Architectures, éditée par le conseil régional de l’Ordre des architectes, lui consacre un dossier.

PHOTO : L’hôpital Sabourin est un ancien sanatorium construit en 1933 dans le style fonctionnaliste international par l’architecte Albéric Aubert.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X