Régions

PROJETS ET PROGRAMMES PICARDIE Chantiers industriels

Mots clés : Accessibilité - Sécurité publique

Dans la Somme, à Villers-Bretonneux, Chantelle va construire 4 550 m2 de bureaux, 4 000 m2 d’ateliers, quatre quais d’expédition et un bâtiment pour le contrôle qualité. Par ailleurs, l’usine de Corbie est en extension et, en tout, l’investissement se monte à 40 millions de francs.

Dans l’Oise, à Méru, Geysers France vient d’obtenir son permis de construire, et va quitter le centre pour gagner la zone des Bosquets.

Le site, abandonné en ville par Parker l’an dernier, vient de trouver preneur auprès « d’Etudes réalisation en tôlerie mécanique » et Citroën vient d’acheter un terrain pour monter un nouveau garage et un hall d’exposition.

Un restaurant Mac Donald est annoncé à côté du Mammouth et la fonderie Norinco (15 000 m2 bâtis) est en train d’être démolie par l’industriel. Sur ce site, le conseil général devrait construire, sur un hectare, la nouvelle gendarmerie dès l’an prochain. Pour pouvoir occuper au mieux le reste, la mairie va corriger son POS car elle prévoit d’y installer à côté de petites entreprises non polluantes, des équipements publics.

Par ailleurs, l’ancienne gendarmerie dans la ville pourrait être aménagée en locaux pour les personnes handicapées travaillant au CAT local.

C’est dans l’Aisne que se dessine le plus gros chantier, mais son calendrier est encore indéterminé. Le fabricant de pâte à papier Greenfield Papers va doubler sa capacité. La construction de la première usine, qui vient d’être mise en service, avait demandé jusqu’à 600 personnes en même temps sur le chantier et coûté plus d’un milliard de francs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X