Régions Paca

Progéréal à l’offensive sur le marché hôtelier

Promoteur marseillais spécialisé dans le logement, Progéréal se lance dans l’hôtellerie haut de gamme. Sa recette : privilégier la signature de l’architecte designer Jean-Michel Wilmotte et observer un montage singulier. « La société exploitante porte 80 % de l’investissement, le solde étant puisé sur nos fonds propres. Ces derniers sont immobilisés pendant cinq ans, le temps que l’exploitation des hôtels prenne son envol », explique Alain Paget, fondateur et président du conseil de surveillance du groupe. Pour se faire une place au soleil dans ce marché particulier, l’accent a été mis sur l’espace et l’architecture. « L’espace, c’est le vrai luxe. On applique les normes anglo-saxonnes, avec des chambres de 25 à 35 m2 », s’enthousiasme le dirigeant.

Quatre projets dans les tuyaux. Dans les Bouches-du-Rhône, Progéréal porte deux opérations. A Marseille, près de l’hôtel du département, le promoteur a lancé les travaux d’un programme mixte de 12 800 m2 . Ce projet longtemps freiné par un recours comprend une résidence de 119 appartements, un parking de 176 places (architecte : André Stern) et un hôtel 4 étoiles de 140 chambres familiales (architecte : Jean-Michel Wilmotte). L’opération, livrée au printemps 2018, représente un chiffre d’affaires de 40,8 millions d’euros. A La Ciotat, le groupe a déposé une demande de permis de construire pour un complexe en front de mer. L’ensemble de 8 223 m2 de surface de plancher regroupera un hôtel 4 étoiles de 84 chambres à l’enseigne « AC by Marriott », une résidence hôtelière de 30 chambres classées 3 étoiles, des commerces (545 m2 ) et un parking de 137 places.

Dans les Alpes-Maritimes, le promoteur a obtenu le permis de construire, à Vallauris, un centre commercial doté d’un village des marques (13 500 m2 de surface commerciale utile). Flanqué d’un hôtel 4 étoiles de 150 chambres, il proposera également des restaurants (2 260 m2 ), des bureaux (1 638 m2 ) et un parking de 1 244 places (coût : 100 millions d’euros TTC). A Menton, Progéréal, Jean-Michel Wilmotte et le paysagiste Jean Mus ont remporté l’appel à projets pour réaliser un hôtel-spa 5 étoiles (104 chambres). Les travaux ont démarré en juin en vue d’une livraison au second semestre 2019 (investissement : 27 millions d’euros). Il verra le jour face au port de Garavan sur un foncier de 11 500 m2 mis à disposition par la Ville via un bail emphytéotique (70 ans, moyennant un loyer annuel de 300 000 euros).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X