Régions

PROFESSION Qualité architecturale : le consensus alsacien

Le maintien d’une spécificité culturelle française dans l’approche des marchés de maîtrise d’oeuvre a fait l’objet d’un consensus, le 12 mars à Saverne (Bas-Rhin), lors des Assises régionales de l’architecture. Philippe Richert, président du conseil général, et Adrien Zeller, président du conseil régional, ont tous deux regretté l’introduction de l’anonymat dans les concours d’architecture. Michel Péraldi, sous-préfet de Saverne, a stigmatisé une tendance à « pousser jusqu’à l’absurde » le juridisme en matière de marchés publics. Fort de ce consensus, Jacques Meyzaud (notre photo), président du conseil régional de l’ordre des architectes, a clos la journée en lançant un appel à la définition commune d’exigences qualitatives en matière d’architecture.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X