Actualités

Profession « Planète Verte », la nouvelle voix du froid

Ce nouveau syndicat patronal entend faire valoir les intérêts et mérites de la filière « froid et conditionnement d’air » auprès des pouvoirs publics.

Redorer le blason des professions du génie climatique au sens large : c’est le credo de la fédération professionnelle Planète Verte, créée en novembre dernier, qui vise à regrouper frigoristes, climaticiens, chauffagistes, mais ­aussi, électriciens, bureaux d’études, constructeurs, distributeurs… Car, selon Jean-Paul Lecerf, président de Planète Verte, « nos métiers manquent de valorisation auprès de l’opinion et des pouvoirs publics. Ces métiers sont pourtant d’une grande technicité ; le chômage y est quasi-nul et les rémunérations attrayantes ». Et de déplorer une image de « professions polluantes et énergivores ». À ce titre, l’appellation de cette fédération professionnelle pourrait passer pour une provocation. «...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 148 du 01/02/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X