Technique et chantier

PRODUITS DU BATIMENT Dix ans d’union pour les industriels du GIP

Mots clés : Industriels du BTP - Information - communication - événementiel

En 1989, le Groupement industrie promotion (GIP) naissait autour de deux idées : unir des industriels du bâtiment et mettre en place un partenariat avec la Fédération nationale des promoteurs-constructeurs. Son rôle principal, outre le lobbying industriel, est d’informer les promoteurs-constructeurs des évolutions des produits et des techniques, et de faire évoluer les produits. Dernièrement, le GIP s’est rapproché des économistes de la construction grâce à une convention d’accord avec l’Union nationale des économistes de la construction et des coordonnateurs (Untec) portant, entre autres, sur une formation aux produits et aux techniques de mises en ouvre.

Aujourd’hui, grâce à l’arrivée du fabricant de peintures Caparol et de Lafarge Plâtres, le GIP rassemble trente-neuf industriels, dans tous les secteurs du bâtiment, réalisant un chiffre d’affaires de 204 milliards de francs (hors EDF-GDF). L’association atteint une taille critique puisque ses statuts limitent le nombre d’adhérents à quarante, avec, au plus, deux membres concurrents sur un même secteur. C’est dans ce contexte que Jeanne Andrès (chargée des relations des grands comptes dans le bâtiment chez Schneider Electric SA) vient de prendre la présidence à la suite d’Hervé de Saint-Laumer (P-DG d’Acova). Plusieurs projets vont aboutir cette année : pour les professionnels, la naissance d’un site Internet et pour les particuliers, l’édition du « Guide de l’acquéreur », fourni par les promoteurs à tout acheteur d’un logement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X