Autres

« Priorité à la croissance »

Vous présidez Nebopan epuiser janvier 2017. Quelle est votre feuille de route ?

Mon action va s’inscrire dans la continuité du travail entrepris par mon prédécesseur, Cédric Lalliard (dirigeant de Lalliard Bois), qui a d’ailleurs accepté de nous accompagner encore six mois, afin d’assurer une bonne transition. Il s’agit d’abord d’entretenir la dynamique de croissance économique du groupement, qui se vérifie chez chacun de nos adhérents. Malgré la crise dans le négoce, nous sommes passés d’un peu plus de 400 M€ de chiffre d’affaires (HT) en 2014 à 510 M€ prévus en 2016, soit une croissance de 2 % à périmètre constant par rapport à 2015, tout en affirmant et en renforçant notre positionnement de spécialiste bois et panneaux, partagé par l’ensemble des adhérents.

Quelles sont vos autres priorités ?

Il est essentiel de porter et de faire vivre les valeurs de notre groupement qui, ces dernières années et ces derniers mois, a tout à la fois enregistré de nouvelles adhésions et étendu son maillage. Depuis 2015, la représentativité géographique de Nebopan s’est confirmée à travers les adhésions : nous couvrons désormais tout le territoire national, Corse comprise. Cette représentativité s’étend au-delà de nos frontières, puis qu’avec les négoces Biemar, qui nous ont rejoints en 2016, et Martens, qui a adhéré en 2015, nous sommes aussi implantés en Belgique.

Qu’en est-il des adhésions ?

En 2016, nous avons confirmé l’entrée de 4 nouveaux adhérents dans le groupement : Delta Bois, le dépôt bois de Carros et de la société Jullier de Ciffreo Bona, Doineau et Biemar (lire encadré ci-contre). Chaque entrant est en quelque sorte en contrat d’essai pendant un an. Les quatre adhésions ont été validées lors de notre plénière de...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 427 du 18/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X