Enjeux Acquisitions

Primo-accédants en berne

La part des primo-accédants financés par Cafpi a plongé à 47 % en janvier, contre 60 % en décembre. « La réforme du PTZ et la suppression des APL Accession commencent à montrer leurs effets pervers », estime Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en crédit immobilier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X