Régions Centre-Val de Loire

Près de 500 M€ pour monter en débit

Le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire ont confié à TDF le soin de déployer et d’exploiter leur futur réseau à très haut débit via la fibre optique, dans le cadre d’une concession de service public de vingt-cinq ans. L’objectif est de couvrir d’ici à 2022 la totalité des entreprises et des foyers de ces deux départements, y compris en zone rurale isolée. Le montant de l’opération s’élève à 490 M€. Le département du Loir-et-Cher a annoncé qu’il prendrait en charge 80 % de la part d’investissement des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). « Nous avons souhaité faire profiter les intercommunalités des économies réalisées par rapport au plan de financement initial grâce à la participation de TDF », a précisé Nicolas Perruchot, le président du conseil départemental.

Structure commune. L’implication du Loir-et-Cher dans le très haut débit remonte à 2014, avec la création du syndicat mixte ouvert Loir-et-Cher Numérique qui a réalisé une centaine de montées en débit. En 2017, l’Indre-et-Loire a rejoint cette structure. Rebaptisée Val de Loire Numérique, elle réunit les EPCI des deux départements et la région Centre-Val de Loire.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X