Régions Montpellier

Premier mouvement cette année pour le conservatoire

Mots clés : Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Des chaussons de bébé aux chaussons de danse… La première pierre toute symbolique a été posée le 21 décembre sur le site de l’ancienne maternité Joseph Grasset à Montpellier, qui sera reconvertie en conservatoire à rayonnement régional de musique, de danse et de théâtre. Architecture-Studio s’est associé à l’agence montpelliéraine Matte Devaux Rousseau (MDR) pour créer un « village musical » en verre de 9 735 m2 SP, qui sera prêt en 2020. Seule la grande façade datant de 1903 et deux pavillons attenants seront restaurés. Un auditorium de 400 places sera ouvert au public.

La métropole apporte 36 M€. Le coût du projet de 41,6 M€ (hors achat du terrain) est assumé à hauteur de 36,25 M€ par la métropole, 2,4 M€ par l’Etat, 2,4 M€ par la région et 550 000 euros par d’autres subventions. Le CHU de Montpellier avait vendu les bâtiments très délabrés et 1,3 ha de terrain pour 2,5 M€ à la SA3M, société d’aménagement de la métropole. La première tranche de travaux est prévue au second semestre 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X