Régions Marseille

Premier lycée à énergie positive en Paca

Le conseil régional Paca s’apprête à réaliser, dans le quartier Saint-Mitre à Marseille, son premier lycée à énergie positive dont le permis de construire vient d’être déposé. Conçu par Corinne Vezzoni, ce lycée ne coûtera pas plus cher au m 2 qu’une construction classique (1 500 euros HT le m 2 , soit 24 millions d’euros HT pour 16 000 m 2 Shon). « Il n’y a pas de sophistication technique particulière, précise l’architecte, seulement l’intelligence de la posture dans le site. » Orientés plein sud, les bâtiments se déploient dans la pente en paliers, à moitié encastrés dans le talus, ce qui accroît leur inertie thermique. « Chaque niveau supérieur est comme une immense casquette sur le niveau inférieur. On passe sous les casquettes pour accéder à l’intérieur des salles », explique-t-elle.

Double façade de béton

Situé dans une zone bocagère semi-agricole, le terrain du lycée ne sera occupé qu’en partie haute, Corinne Vezzoni ayant décidé de laisser se déployer des canaux et prairies inondables en périphérie du plateau sportif, pour garantir le stockage et l’infiltration des eaux pluviales. Le plateau sportif sera intégré dans un verger de figuiers, amandiers, poiriers et cerisiers, qui absorbera la piste d’athlétisme, le plateau multisports et les clôtures pare-ballon.
Toutes les circulations sont en balcon sur l’extérieur (pas chauffées mais orientées plein sud et abritées du Mistral) et l’isolation du bâtiment est renforcée par une double façade de béton avec une lame d’air intermédiaire pour une meilleure inertie thermique. Les apports solaires sont récupérés par rayonnement sur les surfaces vitrées au sud, par l’installation, sur les logements de fonction, de 1 600 m 2 de capteurs photovoltaïques et de panneaux solaires pour alimenter en ECS la restauration, les logements et le gymnase.
La ventilation naturelle est privilégiée (des patios à tous les étages emmagasinent l’air frais), les eaux de pluie sont récupérées, notamment sur les toitures végétalisées avec des essences méditerranéennes peu demandeuses d’eau, et le confort hygrométrique (celui qui conditionne le « ressenti » des individus) est régulé par des émetteurs de type rayonnant. « L’intelligence de la posture » revendiquée par Corinne Vezzoni réside aussi dans les détails : les salles d’ordinateurs (qui chauffent !) sont installées au nord, les sanitaires, fabriqués par la société Zodiac (sous vide, comme sur les bateaux), consomment deux fois moins d’eau, les locaux « à nuisance olfactive » (cuisines, sanitaires) sont mis en dépression. Ce lycée montre qu’en climat méditerranéen au moins, énergie positive ne rime pas forcément avec débauche technologique.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Maître d’ouvrage délégué : Area Paca. Architecte : Corinne Vezzoni et associés. BET : Arcoba-Getci ; Egis (aménagement). Paysagiste : Martel & Michel.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X