[TO] Social

PREMIER EMPLOI Forte présence des ingénieurs Ecam dans les bureaux d’études

Les deux tiers des diplômés de l’Ecole catholique d’arts et métiers (Ecam) de Lyon sont en activité. C’est ce que révèle l’enquête (1) annuelle d’insertion des jeunes diplômés. Ecole d’ingénieurs généralistes, l’Ecam fait partie de la Conférence des écoles catholiques des arts et métiers. Recrutant après le bac, l’école sort en cinq ans, dont deux ans de classes préparatoires, des jeunes diplômés du titre d’ingénieur.

Fortement présents en bureau d’études (23,5 %), on retrouve également ces ingénieurs dans des fonctions d’ingénieurs d’affaires, dans des services informatiques ou de production industrielle.

Le BTP compte 3,2 % de diplômés des trois dernières promotions, et 5,3 % de l’ensemble des ingénieurs Ecam en activité. Bien qu’en léger recul cette année, près de la moitié des ingénieurs occupent leur premier emploi dans la ré- gion Rhône-Alpes. Par ailleurs, on note un doublement du nom- bre d’emplois à l’étranger par rapport à l’enquête précédente (10 % contre 5 %).

(1) Enquête menée auprès des promotions 1996, 1997 et 1998. Taux de réponse : 84,5 %.

GRAPHIQUE : LE BTP ATTIRE PEU D’INGENIEURS ECAM

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X