Régions Nord-Pas-de-Calais

Premier bilan de la réforme des services régionaux du ministère de l’Ecologie

Mots clés : Energie renouvelable - Pollution sonore - Qualité environnementale

Sept mois après sa création, la Dreal Nord-Pas de Calais, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, qui rassemble les anciens services de la Drire, de la Diren et de la DRE, a présenté un premier bilan par la voix de son directeur Michel Pascal. « Deux mots résument notre action : la transversalité pour la méthode, et le Grenelle avec ses 268 engagements pour le contenu », explique-t-il

Les 500 agents disséminés sur plusieurs sites entre Lille et Douai devraient être rassemblés dans un siège unique. Le bâtiment Onyx à Euralille, construit par Vinci Immobilier et Codic, semble une piste sérieuse.
L’organisation de la direction s’appuie sur les enjeux du Grenelle. Un grand service « Energie, climat, habitat, logement et aménagement du territoire », sous la responsabilité de Chantal Adjriou, rassemble l’essentiel des problématiques intéressant le BTP. Pour les transports, le service de Michel Leblanc porte les problématiques d’infrastructures et d’intermodalité. Cinq unités territoriales complètent le dispositif. Parmi les actions spécifiques engagées par la Dreal depuis sa création, Michel Pascal note l’élaboration du plan climat régional, des schémas régionaux pour l’éolien et pour la trame verte et bleue, et la création de l’observatoire de la biodiversité.
Dans le bâtiment, la Dreal porte l’opération de réhabilitation thermique de 4 000 logements HLM avec les bailleurs sociaux. Autre initiative : la cellule économique régionale dédiée au BTP, en sommeil depuis plusieurs années, est relancée.-

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X