Autres

Pour le groupement Sylvalliance, un salon 2018 dans un climat de croissance

Mots clés : Bois

La 3e édition du Salon Bois & Dérivés Sylvalliance s’est tenue le 25 janvier à Orléans. L’occasion de préparer les opérations de 2018.

Exception faite de la société martiniquaise Distribois, tous les adhérents Sylvalliance [19 depuis l’arrivée, à la toute fin 2017, de Gabriel, installé à Le Broc (Puy-de-Dôme)] étaient à Orléans (Loiret), le 25 janvier, e édition du Salon Bois & Dérivés. Le rendez-vous, bien installé, semble promis à une périodicité annuelle, selon les vœux des adhérents, mais aussi des 72 fournisseurs présents. D’autant que le volume d’affaires, sur lequel Sylvalliance ne communique pas, semble orienté à la hausse.

Plus vite que le marché. Le groupement annonce une progression de 5 % du chiffre d’affaires 2017 (à 640 M€). « C’est un rythme supérieur à celui du marché, et une valeur qui conforte le leadership que nous partageons avec Nebopan dans notre secteur », analyse Jacques Barillet, son président. Et de remarquer que, au-delà même de Sylvalliance, les indépendants ont su...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 439 du 19/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X