Réalisation VILLEFONTAINE (Isère)

Polystyrène et substrat allègent un jardin suspendu de 13 000 m2

Mots clés : Politique de la ville - Produits et matériaux - Toiture

Des blocs de polystyrène donnent leur relief mais enlèvent du poids aux vallonnements plantés : l’astuce crée l’épaisseur paysagère au jardin de toiture du nouveau complexe commercial The Village, dans la banlieue lyonnaise.

Philippe Journo, fondateur et principal actionnaire de la Compagnie de Phalsbourg, veut conjuguer excellence architecturale et profusion végétale à chaque centre commercial qu’il réalise. Quand débuta le projet de village de marques de Villefontaine – devenu The Village -, avec ses 120 enseignes de luxe et de sport, en bordure de l’autoroute Lyon-Grenoble, il était question que son pourtour à la forme de croissant soit intégralement planté en toiture. Surcharges budgétaires et surpoids sur les structures bâties ont amoindri la part de couverture végétalisée : 13 000 m², tout de même ! Celle-ci forme une longue bande orientée plus ou moins est-ouest, encadrée au sud par le parking silo et au nord par un jaillissement de constructions à toiture à deux pans donnant à l’opération sa silhouette de bourgade gauloise, actualisée par l’architecte Gianni Ranaulo. Pour mettre en forme cette couverture végétalisée, ainsi que les 38 000 m² de plantations en pleine terre (cheminements, abords et stationnements extérieurs), Philippe Journo a convié son complice Paul Arène, paysagiste déjà de plusieurs grandes opérations de la Compagnie. Une vision commune a réuni le maître d’ouvrage,...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 408 du 09/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X