Régions

Poitou-Charentes Près de 500 millions de francs pour les routes

Mots clés : Collectivités locales - Contrat de projet Etat-région - Réseau routier

– Avec 480 millions de francs, l’Etat et les collectivités locales ont augmenté de 40 % en 1997 les crédits consacrés aux grands axes routiers de la région.

« Les routes sont la priorité des priorités de Poitou-Charentes. Près de 40 % du contrat de Plan est consacré aux routes, soit 2,2 milliards de francs », soulignent en choeur Bruno Fontenaist, préfet de région, et Jean-Pierre Raffarin, président du conseil régional de Poitou-Charentes.

Depuis le début du contrat de Plan, les crédits consacrés aux routes connaissent une progression constante, passant de 238 millions de francs à 480 millions en 1997. C’est ainsi qu’une dizaine de nouveaux chantiers commenceront cette année. Ils s’ajouteront aux sept opérations en cours.

Sur la RN10, la déviation de Reignac, longue de 3,3 km, sera réalisée en deux fois deux voies pour un coût de quelque 72 millions de francs. Les premières opérations (dégagement des emprises, pont et terrassements) seront lancées cette année. Les ponts de la déviation de Chez-Fouché (2,5 km pour un coût de 47 millions de francs) seront réalisés en 1997, et les routes de désenclavement commencées.

Le deuxième grand axe, la RN11 (Poitiers-La Rochelle) poursuit sa mise à quatre voies. Le dernier grand tronçon qu’il reste à réaliser – 12 km entre Ferrières et Mauzé-sur-le-Mignon – coûtera quelque 165 millions de francs. La construction des ponts et les travaux de terrassement sur la déviation de La Laigne seront engagés dès cette année.

Axe ouest-est, la nationale 141, entre Saintes et Limoges, est l’objet de toutes les attentions de la région et de l’Etat. A la fin de l’année dernière, les déviations de Gensac (3 km pour 43 millions de francs) et de Ruelle (6,4 km pour 73 millions) ont été mises en service.

Cette année, la déviation des Rassats et des Favrauds doit démarrer par la construction des trois ouvrages d’art. Longue de 4 km, elle coûtera 72 millions de francs. Les appels d’offres pour les travaux de terrassement seront lancés à l’été. Le chantier doit être livré à la mi-1999.

La direction départementale de l’équipement de Charente travaille actuellement sur plusieurs opérations. L’acquisition des terrains de la future déviation de Chasseneuil-Taponnat (11 km pour 226 millions de francs) est en cours.

Nantes-Poitiers par autoroute ?

Le projet de contournement de la sortie ouest d’Angoulême (9 km) s’achève. L’acquisition des terrains devrait commencer dès la fin de cette année et se prolonger en 1998.

Le projet de déviation de Jarnac-Bourras va démarrer cette année. Les premières acquisitions foncières s’effectueront en 1998.

Deux autres grands chantiers seront également engagés dès cette année : le doublement de la déviation de Saujon, sur la RN150 (coût : 50 millions de francs), et le viaduc du futur contournement de Chauvigny (longueur totale du projet : 2,9 km).

L’idée d’une autoroute entre Nantes et Poitiers avec prolongement sur Bellac et Limoges continue à hanter le président Raffarin qui affirme vouloir défendre le projet. « L’objectif étant que les chantiers ne soient pas ralentis et qu’ils procurent une activité soutenue aux entreprises de travaux publics », précise Jean-Pierre Raffarin.

PHOTO : Une dizaine de chantiers s’ajouteront aux sept opérations en cours. Ici, la RN10.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X