Régions

PICARDIE BIOGAZ Accélération des exploitations

Après la mise en route de deux réseaux de vente à EDF du biogaz produit par les centres d’enfouissement des déchets ménagers dans la Somme (Sécodé, à Boves, qui développe une capacité de 180 000 t/an, revend sa production à EDF et Gurdebeke, à Lihons), à Crépy-en-Valois, démarre une expérience de chauffage de bâtiments publics. Par ailleurs, l’Ademe annonce des projets en Picardie.

Dans la Somme, le centre de Thieulloy-l’Abbaye, géré par le syndicat intercommunal des cantons du sud-ouest amiénois, a décidé de mettre en place huit microturbines installées (0,24 MW). Une étude du même ordre est en cours à Villeneuve-sous-Verberie, dans l’Oise, où l’on escompte la production de 3 MW. Aidés par l’Ademe et la région, les investissements peuvent être rentabilisés assez rapidement (quatre ans à Boves). L’Ademe estime que 44 % de la production de déchets peut actuellement être transformée dans la région. Dix-huit centres de stockage de déchets et deux stations d’épuration sont concernés, selon l’étude réalisée par Solagro en 2000.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X