Enjeux

Philippe Michaux

« [A Saint-Martin] il y a beaucoup de constructions sans permis, les gens ne respectent pas les zones à risques, le contrôle de l’Etat n’est pas possible…

Mais tout interdire n’est pas possible non plus. »

Philippe Michaux, ingénieur et vice-président de la Fédération régionale du bâtiment et des travaux publics de Guadeloupe.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X