Régions

PERPIGNAN « Le TGV va changer le rythme de développement de Perpignan »

Mots clés : Collectivités locales - Manifestations culturelles - Rénovation urbaine - Transport ferroviaire

Entretien avec Jean-Paul Alduy, sénateur-maire de la ville

Architecte et urbaniste de métier, Jean-Paul Alduy ne se contente pas d’administrer et d’équiper sa ville. Le maire de Perpignan prend un plaisir évident à griffonner une esquisse, à plonger dans les archives, à décortiquer un plan-masse. Tout en respectant scrupuleusement l’histoire et la géographie locales, l’élu veut remodeler la trame urbaine de la cité catalane afin de la préparer aux défis économiques, sociaux et culturels des prochaines décennies. Il a expliqué au « Moniteur » le sens de sa démarche et présenté quelques-uns de ses projets.

Le traité de concession de la ligne TGV Perpignan/ Figueras a été signé le 17 février. Qu’attendez-vous de cette réalisation ?

L’arrivée du TGV, si nous nous y préparons bien, va changer le rythme de développement de Perpignan. Cette liaison nous mettra à 50 minutes de Barcelone et d’un aéroport international. Il va adosser Perpignan à la péninsule ibérique et à sa formidable vitalité. L’avenir de Perpignan est d’être la ville-pont qui articule la métropole barcelonaise avec le reste de l’Europe. Le TGV va rendre concret ce projet. Aujourd’hui, nous sommes une grande petite ville ; demain, nous serons une petite grande ville. Cela change tout.

Comment cette ambition se traduit-elle dans votre projet urbain ?

Le projet urbain est relativement simple. Nous nous préparons à l’arrivée du TGV. Pour cela, Perpignan doit se hisser d’un cran en termes d’équipements et en termes d’identité. Cela passe d’abord par la politique du centre-ville. Donc priorité à la reconquête du centre historique. Deuxièmement, Perpignan doit retrouver sa cohérence : c’est le travail que nous menons sur les quartiers en difficulté. Troisième axe : la ville-pont. Nous allons créer autour de la future gare TGV le centre d’affaires Dali qui comprendra 10 000 m2, 50 000 m2 de bureaux et une gare routière. Il nous apportera la vitesse des années 2010.

Comment s’intégrera ce quartier dans la ville ?

Nous utilisons des terrains libérés par la SNCF et des friches que nous rachetons. Le centre d’affaires sera composé de petits plots qui jouxteront l’habitat pavillonnaire du quartier Saint-Assiscle. Il n’y aura pas de grandes tours. Je suis contre l’urbanisme brutal. Je suis pour le respect des formes urbaines prééxistantes.

Le plan de sauvegarde du secteur sauvegardé a été approuvé l’an dernier. Quel en est l’enjeu ?

Notre secteur sauvegardé couvre plus de 100 ha. C’est l’un des plus grands de France. L’enjeu c’est la reconquête du centre historique. Nous avons dans ces quartiers 2 000 logements vacants et 2 000 logements dans un état critique. Il s’agit donc de ramener de la population et de favoriser un retour de l’investissement immobilier.

Pour cela, nous utilisons toute la gamme des instruments à notre disposition : une OPAH sur l’ensemble du centre-ville, des aides spécifiques de la ville sur les façades, un plan de résorption de l’habitat indigne et le plan de mise en valeur du secteur sauvegardé, avec le mécanisme de défiscalisation qu’il autorise.

Vous vous apprêtez à démolir le parking de la place de la République. Dans quel but ?

C’est la seule place que nous ait léguée l’histoire. Malheureusement, il y a un parking de 500 places dessus. Nous allons donc le démolir pour faire de cet espace la place centrale de Perpignan. Elle se situe par ailleurs à la pointe d’un triangle qui la relie à la place du Castillet et la place Arago. C’est ce triangle que devons réussir à faire vivre. C’est lui qui va donner le mouvement aux 50 000 m2 de commerce du centre-ville.

Quel sont vos projets?

La construction d’un nouveau théâtre. Nous lancerons le concours d’architectes cette année.

PHOTO : Jean-Paul Alduy : « Aujourd’hui, nous sommes une grande petite ville; demain, nous serons une petite grande ville.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X