Edito

Permis à poings

C’est le dernier round d’un combat de longue haleine. Demain, les règles de construction pourront enfin être contournées si – et seulement si – l’objectif qui leur est assigné parvient à être atteint par d’autres biais. Réclamé depuis des lustres, ce « permis de déroger » ne se réduit pas à quelques entorses au règlement. Le Code de la construction et de l’habitat lui-même devrait être réécrit en ce sens d’ici à deux ans, actant le passage d’une obligation de moyens à une obligation de résultat.

Le renversement de perspective est ambitieux. Vertigineux, même, pour les architectes et ingénieurs qui voient constamment...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5961 du 02/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X