Régions Bas-Rhin

Pendant les débats, Schiltigheim bâtit

L’incertitude politique règne à Schiltigheim (32 000 habitants).

La coalition autour du maire (UDI), Jean-Marie Kutner, a volé en éclats, empêchant le vote du budget primitif en décembre. L’élu a jusqu’à avril pour sortir de l’impasse qui conduirait alors à la mise sous tutelle budgétaire de l’Etat. Sa politique de construction intensive est au cœur des dissensions, mais les montages en forme de divers partenariats avec des promoteurs privés ou des bailleurs – également contestés pour certains – ont mis les projets sur les rails. Leur stade apparaît suffisamment avancé pour permettre leur réalisation, sauf révolution politique locale.

14 nouvelles classes en 2019. Pour la reconversion de l’ex-brasserie Fischer, propriété du groupe Heineken, qui peut aller jusqu’à 65 000 m2 SP, Altarea Cogedim a obtenu le permis de ses six lots d’un total de 48 600 m2 constitués en grande majorité de logements (650 à 700). Les premières livraisons devraient intervenir en 2019. L’école Simone-Veil est également attendue pour la rentrée 2019. Le contrat, d’un montant de 14,1 M€ TTC (dont 600 000 euros de réhabilitation de la maison Gruber, témoin du passé brassicole) a été passé sous la forme d’un marché global de performance. Attribué en fin d’année dernière à l’équipe Eiffage Construction – TOA Architectes, il comprend la conception et la construction de 14 classes, la maintenance pendant douze ans et l’entretien-nettoyage. Enfin, l’ancienne malterie sera réoccupée en 2020 par le premier cinéma MK2 hors Paris. Le projet, dont le permis a été déposé fin 2017, nécessite 15 M€ HT de travaux. D’une surface de 7 900 m2 SP, il est conçu par l’agence S & AA (Patrick Schweitzer). « Il conserve l’enveloppe de la malterie, de même que l’essentiel de son intérieur », indique Jean-Marie Kutner.

Le chantier du site de la médiathèque doit, lui, s’engager courant 2018 pour un total de 9 950 m2 à la place de l’ancien supermarché Simply. Il comprendra 125 logements : accession par Nexity, habitat social et résidence jeunes actifs de Vilogia, acquéreur et aménageur du site. Le bailleur réalisera également la médiathèque, destinée au nord de l’agglomération, dont l’Eurométropole rachètera la coque en vente en l’état futur d’achèvement, à sa livraison prévue l’an prochain. Divers promoteurs poursuivent ou préparent, par ailleurs, les reconversions de plusieurs friches, comme Nexity (ex-centre de tri postal), Stradim (usine Quiri) et Bouygues Immobilier (site Caddie).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X