Réalisation

Pelouses sportives. La revanche du végétal

Mots clés : Innovations - Sport

Les parts de marché conquises par les surfaces synthétiques ont galvanisé les capacités d’innovation des spécialistes des substrats mixtes et végétaux. Cette course à la performance reflète les préoccupations de la Fédération des acteurs des équipements de sports et de loisirs.

Sur le marché disputé des sols sportifs, les entreprises du paysage ne restent pas inertes : la création d’un groupe technique des métiers, spécialisé dans ce domaine, a illustré leur détermination, l’an dernier dans les instances de l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep). « Affichons nos compétences dans ce secteur où nous faisons trop souvent figure de parent pauvre face aux travaux publics ou aux groupes spécialisés », proclame Hervé Lançon, président du groupe de travail, mais aussi de la Fédération des acteurs des équipements de sports et de loisirs (Fedairsport) qui réunit son congrès fin février à Lyon sur le thème : « Maintenir la qualité en période de crise ». Le groupe technique s’attaque d’abord à l’entretien, point faible de nombreux terrains de foot et de rugby : la rédaction d’une première règle professionnelle pourrait aboutir à la fin 2015, à l’occasion du salon Paysalia, avant la mise en chantier d’un second document portant sur la création. L’importance du marché, évalué à 250 terrains créés chaque année en France, justifie la démarche. Conseillère technique à l’Unep, Cécile Dumas ne...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 376 du 12/02/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X