Technique et chantier

Peintures Kalon France adopte une position de repli

Mots clés : Industriels du BTP - Produits et matériaux

-Le fabricant de peintures du groupe Total, fragilisé par la baisse du marché français, réorganise ses activités. -Il a notamment cédé les revêtements de façades de la société Sicof.

Le marché des peintures a perdu, selon Kalon France, 3,3 % en volume et 2,4 % en valeur en 1996 et continue sur cette tendance en 1997. Dans ce contexte, les mauvaises performances de Kalon France, dont la principale filiale est Euridep (1,269 milliard de francs en 1996, -3,8 % par rapport à 1995), filiale du groupe britannique Kalon contrôlé par Total, conduisent l’industriel à se restructurer, notamment sur les plans de la recherche et du développement, de la production et de la logistique.

Le plan de la direction prévoit le transfert vers l’usine de Moreuil (Somme) des activités de l’usine de Mouvaux (Nord) qui sera donc fermée. Kalon France va regrouper la logistique, la recherche et le développement sur les sites de production. Les dépôts de Lyon, de Bordeaux, de Saint-Ouen l’Aumône et de Bobigny seront donc également fermés.

Enfin, la direction du marketing grand public sera transférée de Puteaux vers Moreuil, siège de cette activité. Au total, 67 emplois devraient être supprimés et 109 transferts opérés. « Kalon France garantirait un emploi à tout salarié concerné au sein de ses établissements et de ceux de Total », indique un document du groupe.

La société Sicof, producteur de revêtements de façade, est rachetée par VRT, un holding composé de 35 employés représentant 51% du capital et, pour 49%, de la société de peintures industrielles Bitumes Spéciaux basée à Aubevoye (Eure). Jean-Pierre Trézeux, P-DG de Bitumes Spéciaux est nommé P-DG de Sicof.

ENCADRE

Un précédent au sein du groupe Lafarge

La division peinture du groupe Lafarge (1,35 milliard de francs de chiffre d’affaires en 1996 dont 80 % réalisé en France) a elle aussi connu une réorganisation qui vient de s’achever. Débutée en 1995, la réorganisation a consisté à regrouper l’ensemble des marques de peinture au sein d’une plate-forme commune située à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et l’ensemble des produits de décoration au sein d’un centre de distribution au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Enfin, le réseau de distribution Tollens Distribution a fusionné l’an dernier avec Agora pour constituer le premier réseau de distribution intégré de France. Dernier épisode : le départ d’Alain Crouy, directeur général de l’activité remplacé à ce poste par René Riu, directeur de la stratégie de Lafarge Matériaux de spécialité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X