Actualité

PEAGE Le péage londonien victime de son succès

Après un an de fonctionnement, le nombre de véhicules entrant dans la zone à péage a baissé de 18 % et les embouteillages de 30 %. Si le maire Ken Livingstone est réélu en juin, il doublera la zone concernée ce qui permettrait d’améliorer les revenus du péage qui, du fait de l’importante baisse de la circulation, n’atteignent aujourd’hui que 100 millions d’euros contre 200 millions attendus.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X