Régions

Pays de la Loire Un lycée vert à Olonne

L’unique lycée neuf lancé par la région Pays de la Loire sur 2004-2010 sera exemplaire au plan de la haute qualité environnementale. « Nous visons les quatorze cibles de la certification HQE », déclare-t-on à la région.

L’opération, montée en conception-construction, est confiée à Eiffage, associé au cabinet Logerais et au bureau d’études HQE Inddigo. Le coût de la construction est estimé à 35,4 millions d’euros, soit un surcoût de 15 % par rapport à une construction classique.

Récupération de l’eau de pluie.Le futur établissement, qui va ­remplacer le vieux lycée Tabarly des Sables-d’Olonne, étalera ses multiples bâtiments dans un environnement paysagé sur 6 hectares. Les toits seront végétalisés et équipés d’un dispositif de récupération de l’eau de pluie. Des capteurs solaires fourniront l’énergie pour l’eau chaude, des panneaux photovoltaïques et une éolienne alimenteront l’établissement en électricité. Globalement, les bâtiments consommeront trois fois moins d’énergie que ceux de l’ancienne génération.

Par ailleurs, la région poursuit ses opérations de rénovation prévues dans le plan quinquennal lancé en 2006. En 2008, 70 millions d’euros seront consacrés à ces travaux de réhabilitation. A plus long terme, enfin, la région envisage de nouvelles constructions, à Beaupréau, dans le cadre d’une cité scolaire comprenant un lycée de 400 places et un collège, sur l’île de Nantes, pour 1 500 lycéens et élèves de filières post-bac.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X