Actualité

Patrick jonval, l’un des trois repreneurs des Etablissements René Conat. Il veut faire de son entreprise de plomberie du « tous corps d’état »

Mots clés : Energie renouvelable - Gestion et opérations immobilières - Métier de l'immobilier - Produits et matériaux - Second oeuvre

Les Etablissements René Conat viennent tout juste d’emménager dans un bâtiment de 2 000 m2, deux fois plus grand que l’ancien siège, troquant au passage le statut de locataire pour celui de propriétaire. « Cela nous permettra de mieux ranger notre matériel et d’agrandir le bureau d’études », se félicite Patrick Jonval, 49 ans, président de l’entreprise, qui peut ainsi mesurer le chemin parcouru en bientôt cinq ans. « Nous avons eu beaucoup de chance. La bonne surprise, c’est d’avoir vu revenir très vite plusieurs architectes, après la reprise, et d’avoir été les seuls à répondre à certains appels d’offres. On a eu plus de cent chantiers en même temps ! »

Le triumvirat de repreneurs – tous salariés de l’entreprise et aux emplois complémentaires – jouissait d’une solide réputation qui a inspiré confiance dans le milieu : Antonio Da Costa, ancien technicien du bureau d’études promu directeur technique, Jean-François De Pape, ex-conducteur de travaux propulsé au poste de directeur des travaux, et Patrick Jonval qui a été l’élément déclencheur, passé du siège de directeur financier à celui de président. « Daniel Conat, fils du fondateur, n’avait pas pensé que ses employés pouvaient reprendre l’entreprise. Je lui en ai suggéré l’idée lorsque les négociations avec un acheteur potentiel ont échoué », indique Patrick Jonval. La cession a été bouclée en six mois seulement.

Suivi rigoureux des chantiers

La nouvelle équipe s’est attelée à structurer l’entreprise, créant un magasin et un service après-vente, étoffant le bureau d’études, imposant une nouvelle gestion permettant un suivi rigoureux des chantiers. Les résultats sont spectaculaires : le chiffre d’affaires est passé de 4,6 millions d’euros en 2004 à près de 8 millions en 2008, année marquée par des chantiers importants (parc des expositions, campus universitaire…), tandis que l’effectif bondissait de 44 à plus de 70 salariés. Les Etablissements René Conat, dont la clientèle se compose à 50 % de promoteurs immobiliers et de bailleurs sociaux, à 40 % de collectivités locales et à 10 % de particuliers, commencent à s’intéresser à la géothermie et au solaire. Mais le grand projet, qui devrait aboutir début 2010, consiste à racheter une menuiserie d’une dizaine de personnes. « L’objectif est de devenir une entreprise tous corps d’état, d’offrir du clés en main à nos clients », explique le président.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L'ENTREPRISE

Date de reprise : janvier 2005.

Activité : plomberie, sanitaire, chauffage, VMC, climatisation.

Statut : SAS au capital de 191 000 euros détenu pour un tiers chacun par les trois repreneurs, Patrick Jonval, Jean-François De Pape et Antonio Da Costa.

Chiffre d’affaires 2008 : 7,95 millions d’euros.

Effectif : 71 personnes.

Siège : Saint-André-les-Vergers (Aube).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X