Architecture JEAN-FRANÇOIS BLASSEL

PASSERELLE CREIL

Mots clés : Ouvrage d'art

Symbole de la rénovation urbaine de Creil, la passerelle Nelson-Mandela se lit comme un balcon léger et délicat posé sur le paysage. Offerte aux piétons et aux cyclistes, longue de 112 m, elle enjambe l’Oise et relie aujourd’hui deux territoires différenciés. Entre ville et parc, elle constitue le trait d’union entre des quartiers jusqu’alors séparés : la rive droite est une friche industrielle en cours de réhabilitation, tandis que sur la gauche, l’île Saint-Maurice constitue un vaste espace vert, adossé à un coteau boisé. Aussi efficace qu’élégant, l’ouvrage procède d’un juste équilibre entre la prise en compte d’un site naturel précieux, des nouveaux usages et du choix...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 266 du 11/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X