Actualité

Partenariats public-privé Les collectivités locales prudentes malgré d’importants besoins de financement

A l’occasion des Rencontres internationales des PPP qui ont eu lieu à Paris fin octobre, le cabinet d’avocats Landwell et le Club des PPP ont présenté les résultats d’une enquête réalisée auprès de 303 collectivités de plus de 20 000 habitants pour connaître leurs intentions en la matière.

L’étude montre des résultats contrastés. 58,5 % seulement déclarent connaître ces contrats, contre 70 % en 2007. Une baisse qui peut s’expliquer par le renouvellement des équipes municipales. Pour les collectivités locales, le choix du PPP repose un peu plus sur la notion de coût global, ce critère passant de 22,8 à 27,7 % d’une année à l’autre. Pour 22 % seulement des répondants, la réforme de 2008 peut les inciter à utiliser les PPP. Une note rassurante : 83 % des répondants ont des projets importants à financer, contre 86 % l’année précédente. L’effort des collectivités se maintient donc d’une année à l’autre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X