Régions

Paris Restauration de la « fresque » de la Bourse de commerce

Mots clés : Conservation du patrimoine - Rénovation d'ouvrage

Depuis février dernier, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) procède à la restauration de la « fresque » qui orne la partie inférieure de la coupole de la Bourse de commerce.

Cette « fresque », qui sur 1 400 m2 évoque le commerce et l’industrie dans les quatre continents (l’Europe, la Russie, l’Asie et l’Amérique) est en fait une peinture sur toile exécutée en atelier, sous la direction du peintre Georges Clairin et achevée en 1889. Elle a ensuite été marouflée (collée) sur un enduit de plâtre de faible épaisseur, lui-même appliqué sur une maçonnerie en briques montée à l’intérieur du réseau de poutres métalliques de la coupole.

Les travaux de restauration consistent essentiellement à nettoyer les peintures, recouvertes d’un dépôt de crasse noire, dû notamment à l’ancien éclairage au gaz. « Nous utilisons de l’eau avec un tensio-actif que nous rinçons abondamment, expliquent les ateliers Bis et François- Bailly, qui interviennent sur ce chantier. Pour les endroits les plus encrassés, nous prenons soit une gomme Wichab que nous mouillons, soit de la poudre de ponce ou de marbre sur une éponge humide. Là aussi, il faut rincer abondamment. Pour finir, nous posons un vernis pour protéger les peintures du soleil, de l’humidité et de la saleté ».

Pour mener à bien ce projet, d’un coût de 6 millions, la CCIP a bénéficié d’une subvention de la direction régionale des affaires culturelles (à hauteur de 30 %), la coupole étant classée monument historique. La restauration de cette « fresque », qui sera achevée à la fin de l’année, marque le point final des travaux de rénovation de la Bourse de commerce, engagés au début des années 80 (réfection de la toiture, de la verrière, ravalement des façades…).

LES INTERVENANTS :

Maître d’ouvrage : Drac Ile-de-France.

Maître d’ouvrage délégué : CCIP.

Maître d’oeuvre : Alain-Charles Perrot, architecte en chef des monuments historiques (MH), Fernand Tomasina, vérificateur des MH, Serge Pitiot, inspecteur général des MH.

Restaurateurs : ateliers Bis et François-Bailly.

Echafaudage : Entrepose.

PHOTO : La restauration de la « fresque » mettra un point final à la rénovation de la Bourse de commerce.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X