Régions

PARIS L’hôtel de Beauvais, nouveau siège de la cour administrative d’appel

La façade a retrouvé son élégance et la cour n’a rien perdu de son harmonie… L’hôtel de Beauvais, 68, rue François-Miron (4e), juste restauré, regagne tout son prestige en accueillant la cour administrative d’appel de Paris. Construit en 1656 sur des dessins d’Antoine Le Pautre, premier architecte du roi, l’hôtel était abandonné depuis 1987. Bernard Fonquernie, architecte en chef des Monuments historiques, l’a rendu à son état de 1730-1739 quand il fut remanié par l’architecte Beausire. Les plans de l’époque, entièrement conservés, étaient en effet compatibles avec l’activité de la cour d’appel.

Le chantier de restauration conduit sans grue dans une étroite cour aménagée sur quatre niveaux de caves s’est révélé assez complexe. Cependant, grâce au travail remarquable des tailleurs de pierre et des sculpteurs, pas un ornement ne manque à la cour (accessible aux promeneurs) et aux deux escaliers restaurés.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : ministère de la Culture.

Maîtrise d’oeuvre : Bernard Fonquernie, architecte en chef des Monuments historiques, Fernand Tomasina (vérificateur des Monuments historiques), Khephren (BET structures) et Trouvin (BET fluides).

Entreprises : Sachet et Brulet : gros oeuvre, Chevalier SA : pierre de taille, Schicke : sculpture.

Budget : 26,26 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X