Régions Paris

Parc Chapelle-Charbon : un poumon vert en 2020

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Établissements de culte, funéraire - Politique du logement - Transport collectif urbain

86,7 % L’indice de ponctualité du RER B au premier semestre 2017, contre 90% un an auparavant. RATP.

7 574 ventes de logements neufs en Ile-de-France au deuxième trimestre 2017, en hausse de 12 % sur un an. Adil 75.

9 431 mises en vente de logements neufs en Ile-de-France au deuxième trimestre 2017, en hausse de 17 % sur un an. Adil 75.

Chapelle International, Ordener-Poissonniers, Hébert, Gare de Lyon-Daumesnil, Chapelle-Charbon… Autant de friches ferroviaires parisiennes qui vont muter au cours des prochaines années. Mais alors que la plupart céderont la place à de nouveaux quartiers, le site de Chapelle-Charbon, dans le XVIIIe arrondissement, se transformera en un grand parc, véritable poumon vert pour le nord-est de la capitale. La Ville de Paris vient d’en confier la maîtrise d’œuvre à l’agence Thierry Laverne après une réflexion associant les habitants, qui va se poursuivre. Un atelier de concertation se tiendra le 5 octobre.

Un quartier de 1 400 habitants. Très enclavée, connue des seuls riverains et des sportifs qui fréquentent le « Five », une salle de football indoor installée dans une ancienne halle du Sernam, la parcelle Chapelle-Charbon s’inscrit dans le périmètre du projet Paris Nord Est élargi (architecte-coordonnateur : agence François Leclercq). Elle couvre 6,5 ha entre l’entrepôt Ney, au nord, les immeubles de la ZAC Evangile, au sud, et la zone d’activités Cap 18 à l’est (150 entreprises, 2 000 emplois sur 65 000 m2 ).

Lancée par une délibération du Conseil de Paris de juin 2016, l’opération d’aménagement – qui inclut le site de Chapelle-Charbon mais aussi la partie nord de Cap 18 – prévoit à terme la création d’un parc de 6,5 ha accompagné de logements et d’activités. L’espace vert s’étendra le long du faisceau ferré de raccordement des réseaux de Paris Est et Paris Nord, sur la frange nord du site.

Lors d’une réunion publique, le 12 juillet, les élus du XVIIIe arrondissement et Anne Chabert, en charge du projet à la direction de l’urbanisme, ont précisé le calendrier. En 2018, la municipalité créera une ZAC sur le seul périmètre de l’emprise ferroviaire, qui sera développée en deux phases. La première comprend l’aménagement de 3 ha de parc et la réalisation de 35 000 m2 à dominante logement (dont 50 % de social), avec des rez-de-chaussée dédiés à des activités et des commerces. « Ce programme représente un quartier de 1 400 habitants. Les immeubles, implantés en rive sud du parc, s’adosseront aux pignons aveugles des bâtiments de la ZAC Evangile », a précisé Anne Chabert. La livraison de l’espace vert est annoncée pour 2020.

Les délais sont donc assez serrés, d’autant que la cession du foncier ne pourra intervenir qu’à la fin 2018, à l’expiration du bail du Five. C’est pourquoi la Ville a décidé de signer d’ici à la fin de l’année, avant même la création de la ZAC, un traité de concession par anticipation avec le futur aménageur Paris Batignolles Aménagement, déjà chargé des études préalables.

Phase 2 après 2023. La seconde phase portera sur 1,5 ha de parc supplémentaire. « Nous avons dû introduire une phase 2 car le foncier concerné accueillera la base chantier du projet CDG Express. La SNCF en a besoin jusqu’en 2023 », a ajouté Anne Chabert. Le CDG Express passera en effet en souterrain sous Cap 18 avant d’emprunter le faisceau ferré de raccordement. Ultérieurement, la ZAC s’étendra à l’est vers Cap 18 pour la dernière tranche de 2 ha du parc et un nouveau programme de logements et d’activités. Au préalable, les entreprises de la partie nord de la zone d’activités devront avoir été relogées.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris. Etudes préalables : Paris Batignolles Aménagement. AMO parc : Taktik-Bivouac-Anyoji Beltrando. Maîtrise d’œuvre parc : agence Laverne (mandataire), Degouy/ESE, S’Pace, C & E Ingénierie, Biotope et 8’18 ».

Concertation : Ville Ouverte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X