Enjeux Entretien avec Eric Guillemin, directeur général délégué de Bouygues Immobilier.

« Ossabois n’était plus une activité stratégique »

Mots clés : Entreprise du BTP

Fin janvier, Bouygues Immobilier cédait à GA Smart Building sa filiale Ossabois (38 M€ de CA en 2016, jusqu’à 1 200 logements livrés chaque année). L’acquisition s’explique facilement : elle permet au spécialiste de la construction modulaire tertiaire (200 M€ de CA en 2017) de mettre un pied dans le secteur du logement.

Mais la décision du promoteur, engagé dans le bas carbone et la construction bois, peut surprendre. Explications.

M – Pourquoi avoir acheté Ossabois en 2010 ?

Bouygues Immobilier a développé en 2007 les Maisons Elîka, des maisons individuelles destinées aux primo -accédants dont le prix de vente oscillait autour de 100 000 euros.

Cette stratégie nous a conduits à réfléchir au modèle de construction. Nous avons développé la construction bois pour sortir...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5963 du 16/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X